La vitamine D

Dernière mise à jour : sept. 17

Analyser et comprendre cette hormone stéroïdienne !


Synthétisation de la Vitamine D


La vitamine D est synthétisée par notre organisme par l'action des rayons ultraviolets du soleil (les UVB) mais en l'absence de cholestérol dans notre organisme il n'en serait rien ! La synthèse de la vitamine D se fait donc à partir de ce fameux cholestérol (souvent incriminé à tort...) sous l'effet d'une exposition aux UVB.


L'exposition au soleil est donc importante mais ne suffit pas à elle seule. 85% du cholestérol est produit à partir de l'acétyl CoA par notre foie ainsi que par certaines cellules épithéliales de notre intestin. Seulement 15% de celui-ci provient de notre alimentation.

Grâce aux UVB du soleil et à notre cholestérol une première vitamine : la 25 hydroxivitamine D sous une forme dite inactive. Cette vitamine va être synthétisée dans notre foie grâce à l'enzyme 25-hydroxylase. Le taux sanguin de 25-hydroxyvitamine D est le meilleur marqueur du statut en vitamine D au niveau des tissus.


La 25-hydroxyvitamine va être transportée dans le plasma jusqu'aux reins pour être convertie en une deuxième vitamine par l'enzyme-1 alpha hydroxylase : la 1,25 dihydroxivitamine D, sous sa forme active cette fois-ci. Même si dans la très grande majorité des cas, la mesure des taux sanguins de 25-hydroxyvitamine D représentent fidèlement l’activité de la vitamine D au niveau tissulaire, un problème avec la transformation de la vitamine D en 1,25 dihydroxyvitamine D peut interférer avec l’interprétation des résultats.


L'absence ou un déficit de l’enzyme du rein 1-alpha hydroxylase peut être la cause d'une carence en vitamine D active aussi appelée calcitriol (forme hormonale active de la vitamine D).



Ses fonctions dans l'organisme


  • Elle est appelée vitamine, mais celle-ci joue le rôle d'une hormone stéroïdienne, d'un messager chimique permettant de délivrer un ordre donné à une cellule cible.


  • La vitamine D va donc stimuler de façon considérable l'absorption et l'utilisation du calcium mais aussi du phosphore favorisant la croissance osseuse (formation des os et des dents).


  • Elle va aussi impacter notre humeur en favorisant la synthétisation de la sérotonine, constituant un neurotransmetteur dans le système nerveux central connue pour son influence sur l'humeur.


  • Fait important : Elle fait changer l'expression de plus de 1000 gènes* dans notre organisme ! *Un gène est une séquence d'ADN qui correspond à une information génétique.


  • Elle favorise l'imperméabilité intestinale en régulant la production de certaines protéines constituant les jonctions entre chaque cellule entérocyte, appelées jonctions serrées. Elle est donc un atout majeur en cas d'hyper-perméabilité intestinale (porosité intestinale).


  • La vitamine D tend à activer le système immunitaire inné (réponse immunitaire dite non spécifique) et à affaiblir le système immunitaire adaptatif (réponse immunitaire dite acquise ou spécifique). Une carence est donc associée à un risque accru d'infections virales.


Mes conseils de naturopathe


  • S'exposer régulièrement aux rayons du soleil.

  • Ne pas utiliser de crème solaire inhibant en partie l'action des UVB indispensable à la synthèse de la vitamine D.

  • Consommer des aliments riches en vitamine D si possible : Saumon, sardine, maquereau, le foie de veau, les œufs, les champignons, les huitres, le cacao...

  • Consommer ces aliments avec une ou des sources de lipides indispensables à l'absorption, au transport et au stockage de cette vitamine dite liposoluble.

  • En cas de taux anormaux en LDL ou HDL il sera préférable de résoudre la cause naturellement sans avoir recours à des traitements médicamenteux Inhibant la synthétisation et la sécrétion du cholestérol.

  • Prendre soin de son foie afin de favoriser la production d'enzymes 25-hydroxylase, indispensables à la synthétisation de la vitamine D sous forme inactive, et de favoriser la production de bile indispensable à l'absorption des vitamines liposoluble telles que la vitamine D.

  • Prendre soin de sa petite vésicule biliaire qui permet d'emmagasiner puis de relâcher la bile en quantité nécessaire lors de la digestion. En cas de dysfonctionnement de celle-ci, de calculs biliaires et d'obturation des canaux biliaires votre organisme pourra être carencé en vitamines liposolubles. Dans ce cas précis la supplémentation en vitamines liposolubles (A, D, E, K) sera totalement inefficace.

  • Étant donné que certaines cellules épithéliales de notre intestin synthétisent du cholestérol indispensable à la synthétisation de la vitamine D, il sera important de prendre soin de lui !

  • Les personnes souffrant d'un excès de poids sont souvent carencées en vitamine D, car celle-ci reste emprisonnée (stockée) dans les graisses. Il sera donc important de résoudre le ou les problèmes causant cet excès de poids.


Mise en garde sur la complémentation


Vous l'avez compris, avant de penser à vous complémenter il est important de trouver la cause d'une telle carence en vitamine D, hormone stéroïdienne essentielle au bon fonctionnement de votre organisme !


En cas de complémentation, il sera nécessaire de faire attention au choix du ou des produits ainsi qu'aux doses qui ne devront pas être trop élevées afin de rester dans une certaine "norme physiologique".


L'exposition au soleil et une alimentation adaptée devront être privilégiés même en cas de supplémentation. Pensez aussi à ne pas trop vous couvrir et à vous dénuder le plus possible (gardez tout de même votre bas 😂).


Une alimentation riche en vitamine E peut aider votre organisme à assimiler la vitamine D (ainsi que la vitamine A).


Enfin gardez en tête que les vitamines liposolubles A, D, E (exception faite de la vitamine K) en excès peuvent s'accumuler dans votre organisme et entraîner des troubles physiologiques importants dus à leur toxicité !


3 vues0 commentaire